dans la rubrique Actualité, Licenciement

Le 4 juillet dernier (et non le 12 juillet comme certains articles l’avaient annoncé) la chambre sociale de la Cour de cassation rendait un arrêt concernant le cas d’un manager licencié pour faute grave, au motif notamment qu’il était “trop familier avec ses équipes”, ce qui le mettait “dans l’impossibilité de sanctionner les erreurs et manquements professionnels de ces dernières”. De nombreux médias ont relayé cette information, affirmant que la Cour de cassation avait validé le licenciement et le grief. Les cadres proches de leurs équipes doivent-ils réellement s’inquiéter ? Peut-on en conclure que la Cour de cassation s’inscrit encore dans une vision à l’ancienne et verticale du management ? Décryptage avec Judith Bouhana, avocate spécialiste en droit du travail.

Quentin Donval, courriercadres.com

retrouvez l’article et la vidéo ici

Articles récents
Contact

Laissez-nous un message et nous vous répondrons au plus vite.